BABOU1979

Artiste Peintre

Blue Bat 165 x 130 cm
Acrylique sur toile - 2018

BABOU

1979

Artiste Peintre

Né en 1979, BABOU commence le graffiti en 1994 dans le paysage urbain. Imprégné de la culture Hip-Hop et Old School parisienne et new-yorkaise, il réalise ses premières fresques en couleur aux abords de la capitale dès le début des années 1995.

En 1998 il constitue le crew MAN TOWN qui regroupe plusieurs inspirations et disciplines mais après deux ans d’efforts, les exigences de leur projets ne leur permettent pas de réunir suffisamment de moyen pour qu’ils voient le jour au yeux du grand public. L’artiste entame alors une retraite en solitaire.

En 2004, il émerge avec de nouvelles techniques et rapidement, passionné de cinéma, ce sont les super-héros qui vont le mieux incarner son désir d'action au travers de l'art.
Notamment Captain América, incarnant le rêve Américain et la naissance sur Street comme du Pop Art. Ludiques et graphiques ces personnages vont parfaitement illustrer son désir de créer de nouvelles images tout en incluant sa quête de jeunesse éternelle.

 

Fasciné par Basquiat, Pollock, Bacon autant que Zao Wou Ki,
ses peintures explosent en couleur.

En 2006 il organise sa première exposition dans un lieu prisé de la capitale.
Un franc succès le motive pour enchaîner des expositions privées tout les deux ans jusqu’en 2016.
Au cours de ces 10 ans il n’aura de cesse de travailler son style et sa technique; d’explorer et découvrir en 2015 un artiste qui marquera définitivement son approche de la peinture : l’artiste Philippe Pasqua.

2008 Wild Souls

2010 Super Market

2012 Dance Floor

2014 Shazam

2016 iDolls

Un séjour aux États-Unis achèvera d'imprégner sa signature en 2016. Nul message politique pro Américain, cependant, Captain América, représentera les États-Unis pour ce qu’ils ont de meilleur : la liberté d’entreprendre, et pour BABOU c’est l’essence même de l’Art. On retrouvera dans ses oeuvres à partir de 2016 le symbole de ce super-héro sous une forme ou sous une autre; un bouclier, un casque aillé, ou encore le poing serré dans son gant rouge... Le bleu-blanc-rouge de Captain América, c’est un peu aussi les couleurs de cet artiste français oeuvrant d’une certaine manière pour l’universalité.

« L’art est universel ! » Ses personnages souvent se dressent devant vous avec une dignité remarquable, portés par une plasticité étudiée mais jamais trop sophistiquée. BABOU est un grand dessinateur issu d’une école d’art mais ne veux pas en jouer.
Ses visages restent sauvages, primitifs; des portraits rapides, presque enfantins voir animals.

Il entretien le goût de l’inachevé, mais le goût de l’essentiel; la touche nerveuse, chargée d’affecte, il donne vie à ces personnages en laissant planer un caractère fantomatique et mystique qui nous relie, nous humains, mortels et imparfaits.

Rejoignant le célèbre artiste français Richard Orlinsky dans son concept Wild; cosmique et méditatif son travail n’exige pas de perspectives toujours justes, car seul l’enchantement compte. Se perdre et retrouver l’animalité de l’homme dans ce qu’elle a de meilleur : la liberté.

Dans son atelier parisien ou dans la rue, un casque vissé sur les oreilles, la musique et indissociable de son procédé. Maniant l'acrylique en dispersant les couleurs avec audace et générosité son style se perfectionne pour atteindre avec le temps des allures surprenantes qui déroutent parfois tout en parvenant à saisir toujours l'instantanéité et la force.

Si il préfère aujourd’hui le travail en atelier il n’oublie pas cependant son passé de rue et revêt de temps à autre son masque en s’extasiant toujours plus devant ses contemporains Jonone, Serra, Koons, Pasqua; artistes ayant trouvé la liberté de s’exprimer et de partager leur passion avec écho au sein de leur siècle.


 

BLUE MANOIR Gallery

© 2018 - Babou Studio